Deep voice : le prochain Nicolas Canteloup sera une machine

Nicolas Canteloup est un imitateur de grand talent qui fait mon bonheur depuis des années mais son métier est menacé par le développement de l’intelligence artificielle. Dans son émission quotidienne sur TF1, « c’est Canteloup » il détourne des vidéos. Il enlève la bande-son originale et la remplace par une imitation de la célébrité avec des dialogues loufoques. Il fait également un travail d’orfèvre dans la synchronisation entre les mouvements des lèvres sur les images et ses imitations.

 

Malheureusement pour Nicolas Canteloup, Schumpeter et sa théorie du progrès et de la destruction créatrice sont impitoyables. On nous promet avec l’intelligence artificielle et le numérique un mouvement sans précédent de disparition de professions entières et d’apparition de nouveaux métiers. Vous découvrirez à la fin cet article (gros teasing!!!) pourquoi l’emploi pourtant hyperspécialisé de Nicolas Canteloup est lourdement menacé par cette révolution technologique.

DES APPLIS QUI GÉNÈRENT VOTRE VOIX

Il y a quelques mois, je consacrai un article aux  deep fake  permettant de changer un visage dans une vidéo en s’appuyant sur les technologies d’intelligence artificielle. Après l’image, les technologies de deep learning s’attaquent également à la voix. J’ai testé l’application francophone CandyVoice. En moins de 10 minutes, vous y enregistrez 80 phrases avec différentes intonations et émotions. Les algorithmes de CandyVoice synthétisent alors votre voix. Vous tapez ensuite la phrase de votre choix et l’ordinateur la prononce avec votre voix. Le résultat interpelle mais la voix est encore très synthétique. L’application Lyrebird lancée en septembre 2017 est comme CandyVoice bluffante mais loin d’être parfaite comme le montre la vidéo ci-dessous utilisant Barack Obama comme cobaye.

Moins d’un an après, les progrès sont spectaculaires sur fond de concurrence mondiale. Le Chinois Baidu annonce pouvoir générer une voix avec seulement 5 secondes d’enregistrement avec sa technologie Deep Voice. Le rendu de Lyrebird devient lui tous les mois plus réaliste.

LE COCKTAIL DÉTONANT DEEP FAKE VIDEO + VOICE 

Vous avez alors comme moi immédiatement pensé au cocktail potentiellement détonant deep fake videos + voice (manipulation simultanée de l’image et du son). Le réalisateur américain Jordan Peele l’a fait pour nous avec toujours avec Obama comme cobaye. Il nous montre comment il peut faire dire n’importe quoi à Obama de manière ultraréaliste. Le résultat est très impressionnant. Il mène directement Nicolas Canteloup à la case chômage mais surtout nous fait passer un message essentiel sur notre rapport à venir à la vérité des images.

Je disais dans l’article sur deep fake que nous nous adapterions pour savoir distinguer ce nouveau faux du vrai. Le progrès de ces technologies est tellement fulgurant que nous ne nous y sommes pas préparés. Les experts en propagande de tous les pays doivent se frotter les mains. Je prends le pari qu’une opération de manipulation de l’opinion de grande ampleur avec ces technologies aura lieu dans les 2 ans à venir. Nous en reparlerons à ce moment là. « Méfiez vous des imitations » le titre d’un des premiers spectacles de Nicolas Canteloup était prémonitoire.

Une réflexion sur “Deep voice : le prochain Nicolas Canteloup sera une machine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s