Folie douce ou dure folie des hommes

Grand beau temps, sommets dégagés… Mon Dieu que la montagne est belle… comme dans la chanson. Indescriptible, on retrouve d’ailleurs peu la montagne dans la peinture ou littérature. Le froid vous prend aux joues, le souffle du grand air, le silence. Et soudain boum, boum, boum, un son de musique techno dans le grand cirque blanc. Par un caprice de l’acoustique, le vacarme émis par le restaurant-bar « La Folie Douce » faisait écho sur l’autre versant bien loin des lieux du crime et se mit à gâcher ma pause contemplative.

Intrigué et appâté par le buzz autour de ce lieu, je me suis rendu à la « Folie Douce ». À l’entrée, je me heurte à un groupe d’Anglais bourrés ce qui ne fait que renforcer mes a priori sur cette verrue dans la montagne. L’intérieur est surprenant, bien loin du vulgaire Club en plein air auquel je m’attendais. Le lieu mise sur les codes du luxe branché. Après les stations de ski, il s’est d’ailleurs implanté à Deauville et à Cannes. Le décor est léché, intérieur en bois et tables design. Le lieu est intégralement »brandé » avec logo soigneusement dessiné et boutique complète de produits dérivés. Mais l’essentiel n’est pas là. La Folie Douce c’est un lieu de fête orchestrée de manière professionnelle. Des DJ en tenues improbables harangue la foule qui danse joyeusement. Il faut reconnaître que le show est entraînant et l’ambiance plutôt sympathique.

Soudain le show s’emballe. La vedette de la fête : une bouteille de Champagne millésimée descend sur un câble dans une petite cage en verre ressemblant à un mini-téléphérique sur la musique de Star Wars et atterrit dans le carré VIP. La mise en scène est originale et spectaculaire mais profondément ridicule. La Folie Douce vient de se dévoiler, c’est la dure folie du pognon, du fric. Les riches ont d’ailleurs leur espace à eux où ils peuvent exhiber leurs agapes vis-à-vis de la plèbe.

Le serpent est incorrigible. Quand nous retrouvons un bout du jardin d’Eden, il est toujours là pour nous tenter. Le serpent de la « Folie Douce » nous attire, nous hypnotise. Ce nom « La Folie Douce » est d’ailleurs démoniaquement génial. Il joue avec nous et nous ferait quitter le paradis blanc. Heureusement la faute ici reste légère mais elle est à mes yeux symbolique de notre trahison de la Nature. Alors comme on dit maintenant dans la plus célèbre des prières « ne nous laissez pas entrer en tentation ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s