Coïncidences terroristes

Lecture d’un conte pour enfant. Le pays des héros vit dans la crainte d’une grande menace. On ne sait pas bien ce qu’elle est mais elle est bien là. On demande donc aux habitants d’être vigilant et de ne pas s’éloigner du protecteur château. Spontanément ma dernière s’écrie :  » bah c’est comme à Paris avec les attentats. »

Plus tard dans la journée, attentats à Barcelone. Un nouveau fou de Dieu a foncé dans la foule avec une voiture bêlier. Émotion mondiale, compassion mais surtout un goût amer qui reste dans la bouche : le sentiment du nième épisode d’un sordide feuilleton. Nous avons appris à vivre avec la crainte de cette menace aveugle mais sans jamais vraiment nous y habituer.

Le lendemain, visite du musée de la résistance en hommage aux maquisards du Morvan. Sur les affiches de propagande nazie, on parle aussi de terroristes mais cette fois à propos des résistants. Un film montre les conditions de vie des maquisards fuyant souvent le STO lors des rudes hivers morvannais. La mémoire du passé permet de relativiser notre actualité.

Une réflexion sur “Coïncidences terroristes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s