La France de l’intérieur 

Poursuite de nos vacances dans la France rurale. Nous voici dans l’Yonne à Avallon. L’arrivée dans la ville se fait à travers les vertes collines des contreforts du Morvan. On se croirait sur la géniale affiche « la Force Tranquille » de François Mitterrand*, largement copiée par ses successeurs, allégorique de notre fameuse identité nationale. Comme à Bourges, nous sommes bien là au cœur de la France dans le Duché de Bourgogne à la richesse vantée par nos livres d’histoire.

Avallon est une petite bourgade de 17.000 habitants. À l’entrée de la ville se dresse une imposante galerie commerciale avec son hypermarché Auchan. Comme dans de nombreuses petites villes, ces monstrueux hangars sont devenus le centre névralgique de la cité tuant à petit feu les commerces du centre-ville. Curieusement, on ne les voit pas sur les affiches de nos politiques. Le rayon vin de Bourgogne d’une dizaine de mètres de long y est d’ailleurs relativement impressionnant.

Nous entrons ensuite dans un centre-ville étonnamment riche. La vedette locale Vauban trône majestueusement sur la place principale. La promenade des remparts est charmante et se termine en apothéose à la Collégiale romane Saint-Lazare. Dans une petite ruelle, nous nous arrêtons au petit musée du costume. Une vieille dame courbée nous accueille dans sa demeure ancienne propriété de la famille Condé. Autour d’authentiques costumes des 3 derniers siècles, les sœurs Carton ont disposé un bric-à-brac de tableaux, objets et divers bibelots remplis d’histoire. La propriétaire des lieux nous fait découvrir la collection œuvre de sa vie. Posez lui une question sur n’importe quel objet, elle vous contera une anecdote à ce sujet comme sur ces broderies de l’alphabet de jeunes filles de bonnes familles du 18ème siècle à 25 lettres : le W à été importé d’Angleterre avec les Wagons de chemin de fer.

À l’image de ce musée, notre pays se construit sur une sédimentation d’un bric-à-brac de vieilles pierres. Avallon 17.000 habitants et pourtant quelle densité patrimoniale! La vieille Europe à l’instar de la France est riche de son passé. Notre avenir doit se nourrir de ces vieilles pierres.


* En écrivant cet article, j’ai fait une recherche et l’affiche de la force tranquille a pour arrière plan le petit village de Sermages dans le Morvan à moins de 100km d’Avallon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s